Retour à la case départ

Critères de jugement

Liens
Plan
Contact
Voter pour ce site avec Hit-Parade

Est-ce que l'hydromel doit être parfaitement limpide ? Si c'est indispensable pour la commercialisation, un aspect extérieur superficiellement parfait n'est peut-être pas la première chose qu'on recherche dans une production personnelle. Si l'hydromel est sain mais que quelques protéines sont encore en suspension ou bien forment un dépôt au fond de la bouteille, ça n'a jamais tué personne. Si un produit commercial est trouble, on peut avoir des doutes sur l'origine du trouble : est-ce naturel ou bien est-ce un problème bactérien ? Quand il s'agit de son propre hydromel, on sait parfaitement de quoi il retourne : si on sait que l'hydromel est sain, on le jugera au goût plus qu'à son aspect qui peut être moins que parfait.

Inversement, si un hydromel est parfaitement limpide, on peut se demander comment un tel résultat a été obtenu. Dans V4 par exemple on peut lire des expériences visant à obtenir une couleur parfaite qui ont abîmé le goût du vin pour avoir voulu obtenir résultat trop parfait. A une échelle commerciale on peut enlever toutes les protéines troublant l'hydromel en filtrant suffisamment fin. Mais ceci peut avoir des conséquences sur le goût vu qu'on ne peut  pas forcément enlever que les protéines.

Il paraît que le mieux est l'ennemi du bien.